"Nos méthodes furent celles des savants, mais aussi des théologiens, des poètes, des sorciers, des mages et des enfants. Somme toute, nous nous sommes conduits en barbares, préférant l’invasion à l’évasion.

    C’est que quelque chose nous disait qu’en effet nous faisions partie des troupes étrangères, des hordes fantomatiques, menées par des trompettes à ultra-son, des cohortes transparentes et désordonnées qui commencent à déferler sur notre civilisation.

    Nous sommes du côté des envahisseurs, du côté de la vie qui vient, du côté du changement d’âge et du changement de pensée".

 

J. Bergier, Le Matin des Magiciens, 1960.

 

 

 

 

 

 

  

 

Photographie Davy JOURGET © 2014

© 2021 Alain TREHARD-DECOSSE - TOUS DROITS RÉSERVÉS

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now